Je n'avais pas encore parlé de la série Black Mirror récemment diffusée sur France 4.

J'imagine que celle-ci a probablement intéressé les passionnés du numérique. Parfois drôle, parfois critiques, j'ai apprécié la plupart des épisodes (sauf le premier qui m'a dérangé je dois dire).

Je souhaitais m'arrêter sur un épisode appelé "Bientôt de retour". Bien entendu, on est en plein dans la science-fiction mais pourquoi pas ...

Je ne vais pas vous raconter toute l'histoire mais l'idée générale. Une jeune femme entretient une discussion sur le net, par téléphone et finalement physique avec son petit ami qui a disparu suite à un accident de voiture. Celui-ci était accro aux réseaux sociaux et publiait des photos, des vidéos sans arrêt.

Une startup a créé un logiciel capable d'analyser l'ensemble des informations en ligne liées à une personne pour en créer une sorte de conscience virtuelle très proche de son profil. Après une longue hésitation, la jeune femme décide de tester l'outil et je vous laisse imaginer la suite.

Bien entendu, notre personnalité est extrêmement complexe et même en utilisant les réseaux sociaux à outrance, il serait impossible d'obtenir un personnage virtuel suffisamment ressemblant.
Pourtant, c'est bien ce qu'essaient de faire les gros acteurs du secteur pour nous proposer des contenus pertinents et vendre des publicités de plus en plus ciblées. Les objets connectés sont une autre source d'information qui permettent d'affiner notre profil. Lorsque les lunettes connectées seront utilisées par tous, un autre cap sera encore franchi.

Je ne sais pas si une telle application verra le jour dans les dix ou vingt prochaines années mais lorsque je vois les avancées en matière d'intelligence artificielle, la puissance de calcul sans cesse améliorée, on verra peut-être des applications assez étonnantes dans un futur proche.