Toujours dans l'optique d'améliorer mon quotidien, je me suis attaqué aux réseaux sociaux.
Nous générons de véritables addictions qui sont parfois inquiétantes. Regarder son smartphone sans arrêt et recharger son fil d'actualités sur X applications différentes n'est ni utile ni vraiment très sain.

Pourtant, je le faisais encore au début du mois. La peur de manquer l'information intéressante. Puis je me suis posé la question suivante : "Si je n'avais pas consulté facebook, instagram, google plus, twitter aujourd'hui, qu'aurais-je raté de vraiment indispensable ?". La réponse m'a fait réfléchir.

J'ai décidé de ne garder qu'un seul réseau social. Celui qui m'apporte le plus d'informations intéressantes est twitter. J'ai réactivé la notification par mail concernant ma famille et quelques proches pour facebook et je garde messenger pour les quelques évènements programmés entre amis via cet outil ainsi que pages pour les quelques pages que je gère. Finalement, j'apprécie l'éclatement de facebook en plusieurs applications. Concernant google plus, j'ai simplement activé les notifications mail de la communauté Niptech.
Si je souhaite répondre, je n'ai qu'à cliquer sur le lien et j'arrive directement sur le post depuis mon navigateur.

J'ai ensuite supprimé l'ensemble des apps sur mon smartphone sauf twitter. L'application donne un accès ultra rapide. En compliquant l'accès, on est moins tenté et le "sevrage" (le mot est un peu fort) est facilité. Finalement, j'applique la méthode inverse permettant de générer une habitude.
Mes tweets sont automatiquement publiés sur facebook.

Lorsque j'ai supprimé les différentes applications, j'ai ressenti une étrange sensation, vraiment typique de l'addiction.

Je ne dis pas que tous ces réseaux n'étaient pas utiles car je retirais une certaine satisfaction lors de leur utilisation. Ce sont des outils bien réalisés, sympas et qui me plaisent. Cependant, je préfère garder mon "temps cerveau disponible" pour créer, lire de manière plus approfondie, me reposer, méditer.

Il me parait pertinent de choisir le réseau social qui correspond le plus à ses envies/attentes/besoins et d'accepter de ne pas tout voir.
De toutes façons, il y aura toujours une information que vous aurez "ratée" ;)