Je suis souvent en contact avec des e-commerçants, des entrepreneurs du web et différentes personnes qui souhaitent développer une activité en ligne. Bien entendu, ils sont assez vite confrontés à la création d'un site web.

La plupart se rendent dans une agence web. Le bouche à oreille ou une recherche sur google leur permet de choisir la structure. C'est ensuite avec celle-ci que le projet prend vie. J'entends régulièrement des plaintes au sujet du résultat et les reproches sont presque toujours les mêmes.

Je crois que le rôle des agences web doit évoluer. La création technique pure, de la génération de la maquette à la mise en ligne du site ne suffit plus. Les clients se reposent totalement sur leur agence et sont souvent déçus par les résultats. Ils s'attendent à voir décoller leur activité une fois le projet finalisé et accessible sur la toile. Le ticket d'entrée en fonction de la taille de l'agence et du projet peut atteindre rapidement les 10000 euros, une somme non négligeable pour la plupart des porteurs de projet.

Dépenser un budget conséquent au démarrage d'une activité en ligne pour la partie technique est trop souvent une erreur. Attention, dans certains cas, c'est indispensable mais le web a bien changé ces dernières années. La concurrence est rude, très rude. Les dépenses en marketing s'envolent et n'ont souvent pas été anticipées. Du coup, une fois le budget dilapidé dans la création du site, il ne reste plus rien.

Les agences web n'ont pas toute intégrées la composante du conseil, de l'accompagnement. Beaucoup continuent sur le modèle traditionnel que l'on a connu entre 2000 et 2010. Désormais, on dispose de solutions SaaS (outil en ligne) très performantes, il est possible de mettre en ligne une landing page en quelques clics, de tester une idée à l'aide d'une campagne AdWords rapidement, etc.

Cela ne signifie pas qu'il ne faut plus créer de sites web personnalisés à l'aide d'une solution opensource mais c'est de moins en moins la première étape à mettre en place.

Un autre souci récurrent est la manque de finesse dans le paramétrage des solutions d'analyse de trafic, de conversions. Les chiffres n'ont jamais été aussi importants pour prendre les bonnes décisions. Les nouveaux entrepreneurs du web ont besoin de ces données et surtout de les comprendre. Là encore, les outils sont là mais ils doivent être paramétrés et les responsables formés.

On parle bien d'un changement de métier avec de nouveaux profils à intégrer et ce changement n'est pas facile. Il est pourtant indispensable.