Je ne suis pas économiste mais l'évolution rapide du monde du travail attise sérieusement ma curiosité.
Les articles fleurissent et même les séries s'y mettent. Si vous n'avez pas vu Trepalium sur Arte, je vous invite à jeter un oeil. On se sent plutôt mal à l'aise tout au long des épisodes.

L'argent est un élément central de notre société. Le moyen de l'obtenir efficacement pour la plupart d'entre nous, c'est le travail. Sa place est donc par nature très importante.

Pourtant, le monde s'ubérise, la technologie remplace progressivement de nombreux métiers. Oui, de nouveaux métiers sont crées par la même occasion mais ce ne sont pas les mêmes et ils ne s'adressent pas au même public.

J'ai l'impression que certains vont s'enrichir fortement au détriment des autres et de plus en plus.
La technologie me passionne et je ne pense pas que nous devions empêcher son développement. Si elle améliore nos vies alors pourquoi s'en priver ?
En revanche, il va falloir probablement repenser le système que nous connaissons aujourd'hui car il ne semble plus vraiment en phase avec la réalité.

Si comme le disent certains experts, d'ici 2025, 40 à 50% des métiers seront automatisés, il est relativement peu probablement qu'autant de nouveaux postes soient créés. L'humanité entière n'est peut-être plus destinée à travailler. Après tout, le travail n'est pas une fin en soi. Si c'est le cas, se focaliser sur la baisse du chômage est-elle la solution ?

Remplacer la valeur "argent" par autre chose semble impossible en si peu de temps. En revanche, celle du travail peut probablement être remaniée.

L'idée de revenu universel visant à offrir un salaire à chacun sans aucune contrepartie est peut-être une piste.
En revanche, cela signifie que la richesse énorme générée par certains devra être redistribuée davantage. De nombreuses autres questions restent ouvertes mais il est grand temps d'y réfléchir.