Je viens de lire cet article et je voulais réagir.

Je pense qu'il faut effectivement se méfier de l'audience "fantôme" facile à acquérir sur les réseaux sociaux. Un tweet avec les mots clés à la mode et hop, de nouveaux followers accourent.
Leur seul objectif est de se faire remarquer pour que vous jetiez un oeil à leur profil et que vous deveniez éventuellement un prospect.

Cette technique est tellement utilisée que son efficacité est très faible. En effet, toute nouvelle astuce marketing originale perd sa force dès qu'elle est connue par un grand nombre d'entrepreneurs et utilisée à outrance.

Beaucoup souhaitent avoir un grand nombre de followers pour donner une impression "d'influence". Il est d'ailleurs très facile d'acheter des suiveurs sur facebook et twitter.
Personnellement, je pense qu'il vaut mieux acquérir une audience plus lentement mais qui adhère à votre contenu, vos idées. On trouvera toujours des exceptions, notamment pour les business dépendant du nombre de pages vues (publicité) qui souhaitent un maximum de vues.

Cependant, dans la plupart des cas, un travail sur le long terme est nécessaire. Des actions manuelles sont donc indispensables. Une fois le processus enclenché, le bouche à oreille pourra prendre le relais.
Il ne faut pas hésiter à proposer à vos interlocuteurs professionnels l'inscription à votre newsletter si celle-ci apporte du contenu pertinent, de l'expertise.

Imaginez le nombre de personnes que vous croisez en une année sur le web, lors d'évènements, de réunions professionnelles. Il faut simplement avoir le réflexe de leur proposer et de faire le maximum pour offrir de l'information qualitative.