J'avoue, c'est un sujet qui m'est cher. Je l'ai déjà abordé sur ce blog.

Je remarque d'ailleurs que ce n'est pas toujours compris et on peut passer pour quelqu'un d'étrange lorsqu'on s'intéresse à ce mode de vie dans une société où acheter est une activité valorisante.

Bon, je suis tout de même assez loin de Fumio Sasaki

Je ne cherche pas forcément à diminuer le nombre d'objets que je possède déjà (même si j'ai profité d'un déménagement pour faire un gros tri et ce n'est pas fini) mais je limite fortement le nombre de nouveaux objets entrants. Bon, il faut parfois débattre un peu. Refuser une proposition de "cadeau" ne passe pas toujours très bien.

Par ailleurs, quand on voit l'état de la planète au point de vue écologique, les différences énormes de richesse entre les différents coins du globe, je crois qu'il est temps d'ouvrir vraiment les yeux.

Quand on parle du mouvement minimaliste chez nous, c'est déjà un luxe. Malheureusement, pour beaucoup, ce n'est pas une option.

En période de soldes, je trouve que c'était une bonne occassion pour remettre ce sujet sur la table.

J'ajoute aussi que le minimalisme n'est pas seulement lié au matériel. Diminuer le nombre d'activités, ne pas vouloir tout faire, tout lire, tout regarder. Savoir ranger son téléphone et profiter davantage du moment présent au lieu de picorer une multitude de moments. Je peux vous l'affirmer : ça fait du bien !