Le e-commerce est en plein boom. C'est un fait et je m'en réjouis. Mais il ne faut pas oublier les nombreux commerçants qui ne sont pas encore prêts pour la vente en ligne (logistique, service client).
Ce n'est pas pour autant que le web ne peut pas leur rendre quelques services et aider le développement des ventes en boutique. Je vous invite à jeter un oeil à l'expérience vécue par Ludovic Passamonti.

Voici quelques idées qui n'ont rien d'extraordinaire mais qui sont bien trop rarement exploitées.

Site catalogue

Disposer d'un site catalogue pour présenter les produits de sa boutique physique offre de nombreux avantages.
Tout d'abord, cette présence permet à votre clientèle de jeter un oeil à vos produits sans quitter le canapé.
C'est aussi l'occasion de faire un premier tri, de gagner de temps, de se documenter.
De plus, c'est un bon moyen de commencer tranquillement son référencement naturel et d'être rapidement visible le jour où vous décidez de passer le cap et de vendre vos produits en ligne.

Nous pouvons aussi imaginer (il faudra peut-être encore patienter un peu) que vos clients consulteront ce site lors de leur visite au magasin pour découvrir quelques détails sur le produit qu'ils ont en face des yeux.
Il est donc très important de préparer cette utilisation future (actuelle pour certains). Ne vous sentez pas obligés de faire développer un site mobile en plus de la version tablette et web ! Il suffit d'avoir réalisé un site "responsive" qui s'adapte aux changements de résolutions.

Pour terminer, communiquez l'adresse de ce site web sur vos flyers, vos cartes de visite, vos publicités, etc.

Collecter quelques informations

Rien de plus simple que de demander à un visiteur son adresse e-mail ou son numéro de mobile. La carte de fidélité peut être un moyen sympathique pour obtenir cette information. Il est capital de rassurer le client en lui expliquant que l'utilisation ne sera pas abusive. Elle doit se résumer à l'envoi de quelques promotions, de nouveautés. Ce lien tissé avec un prospect / client est très précieux. Pourtant, beaucoup de commerçants ne collectent aucune information. C'est monnaie courante sur le web et cette simple habitude peut réserver quelques bonnes surprises si elle est utilisée intelligemment.

Utiliser les réseaux sociaux

Pour l'instant, Facebook semble être le réseau le plus approprié pour garder un lien entre un commerce et sa clientèle.
Là aussi, vous pouvez publier vos promos et bons plans tout en communiquant avec les utilisateurs. Attention à ne pas les saturer de publications inutiles et trop centrées sur vous-même. N'hésitez pas à leur fournir du contenu pertinent mais s'il ne concerne pas votre boutique. Bien entendu, l'intérêt doit être commun et rester dans une thématique proche.
Une belle affiche dans le magasin doit mettre en avant votre présence sur Facebook.

La géolocalisation

Je commence à prendre un peu d'avance car je pense très honnêtement que les petits e-commerçants ne sont pas encore dans cette optique (ou peu).
Les applications mobiles offrent aujourd'hui de grands services. Nous pouvons tout à fait imaginer une application prévenant un client (push) d'une promotion intéressante lorsqu'il passe à proximité du magasin.

QR Code

Les QR Code ont réellement un énorme potentiel. En revanche, je rejoins un article lu ce matin. Ils ne seront utilisés à grande échelle que lorsqu'ils seront compris nativement par nos mobiles.
Imaginons : je me balade dans la boutique et je repère un produit. Je dégaine mon mobile, je prends en photo le QR Code et j'obtiens instantanément une fiche produit avec les tailles disponibles en rayon, quelques informations pratiques.

L'essor du web peut apporter beaucoup aux boutiques traditionnelles.
J'espère que les associations de commerçants vont rapidement s'emparer de ces nouvelles opportunités (pas si nouvelles pour certaines) et accompagner les commerçants dans leur mise en place.