Yoan De Macedo [ Web & Ecologie ]

Une rentrée sous le signe de la sobriété

Je parle souvent du sujet ici et j'ai l'impression qu'enfin, le mot "sobriété" n'est plus un gros mot. Il suffit d'allumer la TV ou la radio, d'écouter les actualités ou une émission politique pour l'entendre assez vite ces dernières semaines.

Bon, l'écouter, le lire, c'est bien. L'accepter et le prendre en compte est une autre histoire. Toutefois, nous n'allons pas avoir le choix. Je suis un peu déçu car nous devrions déjà en parler (et la pratiquer) depuis bien longtemps face à l'urgence climatique que nous connaissons. Il a fallu que ce soit un autre événement qui déclenche cette prise de conscience. J'espère que les médias feront davantage le lien car tendre vers cette sobriété ne doit pas être temporaire.

De mon côté, j'ai décidé d'appliquer cette sobriété à mon travail encore plus franchement. J'ai pris quelques décisions cette année. Tout d'abord, stopper progressivement une bonne partie de mes activités pour pouvoir me concentrer davantage sur la sobriété numérique.

Je poursuis la maintenance d'un projet personnel déjà en route avec des clients mais sans continuer sa commercialisation. Concernant le développement web freelance, j'ai décidé de n'accepter à partir de maintenant qu'une poignée de missions mais seulement si elles sont compatibles avec les valeurs que je tente de défendre. La dissonance cognitive a été très difficile pour moi à gérer ces derniers temps.

Enfin, je souhaite développer une activité de conseil en sobriété numérique, partager avec des entreprises les connaissances dont je dispose sur le sujet. J'utiliserai aussi mes compétences de développeurs probablement pour créer des outils sur cette thématique, expérimenter, etc.

C'est un virage important, avec des incertitudes mais indispensable pour moi.

Qui suis-je ? | Les articles du blog | S'abonner | mail@yoandm.com

Mentions légales | Politique de confidentialité | RSS | Propulsé par Grav