Yoan De Macedo [ Web & Ecologie ]

Ne confondons pas émissions de CO2 et empreinte carbone

Il est important d'insister sur ce point qui, je pense, est un vrai problème. Les débats sur le sujet (à la télévision notamment) sont souvent à côté de la plaque. Certains invités semblent jouer avec ces notions, en partie pour "greenwasher" probablement. Et ... ça marche.

Ce n'est pas parce qu'on baisse nos émissions de carbone à l'échelle d'une organisation, d'une ville ou même d'un pays qu'on baisse l'empreinte carbone globale.
Si je ne fabrique plus la plupart de mes biens de consommation localement mais que je délocalise la production dans un autre pays alors mes émissions liées à la fabrication des produits concernés va baisser. Les émissions seront générées dans le pays qui va concevoir mes produits. Nous devons donc étudier l'empreinte carbone globale qui est bien plus pertinente.

Pour remonter le niveau des débats, cette honnêteté intellectuelle est indispensable. Nous savons bien que la plupart de nos activités polluent, c'est un fait. Nous sommes tous responsables. Nous devons donc collectivement faire le maximum pour améliorer le système mais en mettant toutes les variables sur la table. Sinon, c'est inutile.

L'ensemble de nos biens de consommation, de nos activités génèrent du CO2 que ce soit localement ou à l'autre bout du monde. C'est donc bien nos modes de vie que nous devons faire évoluer en plus d'améliorer nos technologies. L'un ne peut pas vraiment aller sans l'autre. Sans sobriété, je doute fortement que nous puissions y arriver. Sans technologie, on pourrait mais avec un changement radical dans nos modes de vie avec un confort qui serait bien loin de ce que nous, occidentaux, connaissons. Nous avons donc aussi besoin de technologie.

Les efforts allant vers la baisse des émissions de CO2 sont bien sûr nécessaires. Toutefois, si cette baisse à l'échelle locale se fait à travers une délocalisation massives des émissions, le résultat n'est pas là. Si la technologie utilisée à l'autre bout est moins performante, le résultat peut être même pire. Le CO2 rejeté ne va pas rester gentiment au dessus de l'endroit où il a été émis. Heureusement d'ailleurs car ce serait accentuer encore les inégalités sociales qui sont déjà délirantes.
Il va se répartir gentiment dans notre atmosphère et tout le monde aura le droit à sa part.

Les articles du blog | Qui suis-je ? | S'abonner | mail@yoandm.com

Mentions légales | Politique de confidentialité | RSS | Propulsé par Grav