Yoan De Macedo [ Web & Minimalisme ]

Réponse à Mat du podcast Relife

J'ai écrit un petit mail à l'équipe de Relife Podcast, un podcast que j'écoute depuis ses origines (ainsi que son ancêtre Niplife).

Je voulais savoir s'ils envisageaient de parler un peu d'écologie autour du numérique, un sujet qui m'interroge beaucoup.
Mat, un des animateurs, m'a répondu sous une forme podcastique (on ne refait pas les passionnés ;)) et vous pouvez écouter sa réponse ici.
Tout d'abord, je souhaitais le remercier d'avoir pris le temps de me répondre.

Mon mail contenait des liens vers plusieurs articles de mon blog sur le sujet.

Je souhaite apporter quelques compléments car nous sommes d'accords en partie mais pas totalement. C'est donc l'occasion de lancer un petit débat, chouette.

Tout d'abord, lorsque je parle de revenir vers le "local", je le pense très fortement pour tout ce qui est alimentaire par exemple (et d'autres domaines) mais ce n'était pas vraiment le point que j'abordais ici. Je suis tout à fait d'accord sur le télétravail qui pourrait limiter les déplacements s'il était davantage généralisé. Je le pratique d'ailleurs.

Mais, j'émettais ici l'idée de réfléchir à nouveau au côté "hors ligne" de sa consommation numérique.
Par exemple si j'utilise des outils de bureautique sur le cloud, en plus de consommer l'énergie de ma machine, je consomme l'énergie d'un serveur distant et je fais circuler des données sur la toile.
Ai-je besoin de le faire si je dispose d'outils offline ? (oui certains outils du cloud ont des modes offline très efficaces, il ne faut donc pas tout mettre dans le même panier). Certains outils ont intérêt à être utilisés en ligne, je ne généralise pas.
Pareil pour la musique. Si j'aime un artiste, je peux acheter l'album (numérique ou CD) puis l'écouter offline sans streamer à chaque fois (ou utiliser le mode offline que proposent certains services en ligne comme le suggérait Mat). Je pourrais continuer la liste mais globalement, ce que j'essaie de mettre en avant, c'est qu'on a pas besoin de tout faire en ligne. C'est devenu une telle habitude qu'on y pense même plus mais pourtant, c'est possible.

Ensuite, je parlais effectivement de la vidéo en ligne qui pose de véritables questions. Je suis tout à fait d'accord sur le fait de diminuer la qualité de la vidéo. Très honnêtement, la plupart des vidéos qu'on visionne en ligne ne perdent pas grand chose en intérêt si on en diminue la résolution. En ce qui concerne le visionnage de séries, de films, certains voudront une grande qualité pour les regarder sur du matériel haut de gamme. Là, difficile de les convaincre j'en ai peur même si on devrait (j'en suis convaincu) accepter de diminuer notre confort là dessus.

Le point le plus important sur lequel je voulais réagir, c'est sur les datacenters. Je me suis beaucoup informé sur cette "économie verte" et un point revient toujours. Ok, on renouvelle l'énergie et son utilisation pollue très peu. Mais pour fabriquer un panneau solaire, une éolienne, ce n'est pas la même chose. On ne pollue pas à l'utilisation mais celle-ci se situe en amont et après quand le matériel n'est plus utilisable. Si on ajoute l'utilisation énorme de métaux rares dans l'équation, on en arrive assez rapidement à une conclusion qui me semble sans appel : pour moi, le renouvelable pollue aussi mais autrement. Clairement, je ne connais pas de solution qui soit réellement "propre". Peut-être qu'on la trouvera un jour et j'en serai le premier heureux.

Mais, pour le moment, à moins de revoir notre consommation à la baisse, je ne vois pas vraiment comment on peut améliorer les choses. Revoir à la baisse tout en utilisant au maximum l'énergie renouvelable bien sûr. Personellement, je ne crois pas au transfert vers le renouvelable sans baisser en même temps notre consommation. Je vais peut-être donner une image de décroissance en parlant ainsi (et j'assume) mais c'est ce que je pense sincèrement. Et d'ailleurs, ce n'est pas une mauvaise chose. ça ne veut pas dire pour autant que j'abandonne la technologie que j'affectionne tout particulièrement. J'ai juste pris conscience qu'on ne pouvait pas faire la course à la technologie sans réfléchir aux impacts présents et futurs.

(Posté le 01-11-2019)

Les articles du blog | Qui suis-je ? | mail@yoandm.com

Je partage mes découvertes avec vous.
N'hésitez pas à vous abonner. Je déteste le SPAM, soyez tranquille.
Mentions légales | Politique de confidentialité | RSS | Propulsé par Grav