Yoan De Macedo [ Web & Minimalisme ]

Calmer la pompe à dopamine

J'ai commencé la méditation fin 2013. J'en ai parlé à plusieurs reprises sur ce blog.

J'utilisais une application dédiée sur mon téléphone qui me servait de compte à rebours avec un petit son en début et fin de séance.

L'application donne tout un tas de statistiques et propose une fonctionnalité spécifique sur laquelle je souhaite m'attarder. Après chaque séance, elle incrémente un compteur affichant le nombre de sessions consécutives réalisées. Si vous manquez une journée, il repasse à zéro.

Il m'est arrivé depuis 2013 de manquer peut-être quatre, cinq séances (je ne sais plus exactement). Bref, le compteur était autour de 1300/1500 il y a quelques jours. Puis, lundi dernier, je vois "1". J'ai raté une session le week-end qui précédait ou j'ai eu un souci avec l'application (j'avoue que je ne sais pas et ce n'est pas très important).

Au moment où j'ai vu ce "1", j'ai ressenti une frustration importante. J'avais "brisé" la chaîne. Cette technique est bien connue et elle est plutôt efficace lorsqu'on souhaite créer une nouvelle habitude. Une fois que le compteur a été suffisamment incrémenté, notre cerveau déteste le voir repasser à 0.

Toutefois, je n'ai pas apprécié ce ressenti. La méditation est un moment qui doit apporter une certaine sérénité. Finalement, j'ai simplement besoin d'avoir une notion de temps pour arrêter la séance quand je le souhaite.

J'ai décidé de ne plus utiliser d'application dédiée pour ça et le compte à rebours natif de mon téléphone conviendra très bien.

Cette histoire ne va pas changer le monde, j'en conviens. Je voulais juste mettre en avant les réactions que peuvent induire une application simplement à travers son design. Se sentir hyper frustré en voyant un compteur se mettre à 0 est-il nécessaire ? Normal ?

Ce phénomène est souvent utilisé pour rendre les utilisateurs addicts à des jeux, des apps diverses. C'est la dopamine générée par le cerveau à travers la stimulation du circuit de la récompense qui explique ces sensations. On pourrait se dire que lorsqu'il s'agit d'une activité bonne pour la santé : méditation, sport, etc ... C'est plutôt positif. Chacun placera le curseur où il le souhaite mais je crois qu'il est important d'en avoir conscience.

On peut aimer la technologie mais aussi en refuser certaines facettes même en étant développeur web. L'arrivée du smartphone a été une véritable révolution avec de nombreux points très positifs.

Toutefois, en prenant du recul, on peut difficilement nier que certains comportements engendrés peuvent aussi être néfastes. Il est, je crois, nécessaire de reprendre le contrôle.

A ce sujet, je vous invite à regarder ce reportage diffusé sur France 2 la semaine dernière.

(Posté le 09-02-2018)

Les articles du blog | Qui suis-je ? | mail@yoandm.com

Je partage mes découvertes avec vous.
N'hésitez pas à vous abonner. Je déteste le SPAM, soyez tranquille.
Mentions légales | Propulsé par Grav