Je voulais écrire quelques mots à ce sujet depuis un petit moment déjà.

Suite à mon départ d'Octolys l'an dernier, j'ai rapidement proposé du conseil en e-commerce, des formations.
Mon objectif est de lancer un nouveau service mais pour l'instant, je n'ai pas encore dégoté le projet qui me convienne ;)

Pour facturer ces prestations, plusieurs choix se sont offerts à moi :
- remonter une structure de type SARL, EURL, ...
- le statut d'auto-entrepreneur
- la CAE (Coopératives d'activités)

Honnêtement, je n'avais pas envie de repartir directement dans de l'administratif. Je me suis donc intéressé brièvement au statut d'auto-entrepreneur.
Très intéressant lorsqu'on a déjà une activité salariée en parallèle, il trouve rapidement ses limites lorsqu'on souhaite bénéficier du remboursement de frais professionnels par exemple (sans parler du non assujettissement tva qui peut poser problème).

Rapidement, j'ai donc approfondi les fameuses CAE et particulièrement Appuy Créateurs, à Clermont-Ferrand. C'est d'ailleurs le choix que j'ai retenu.
Je ne vais pas m'étendre sur la définition d'une CAE, vous trouverez tout ce qu'il vous faut en ligne. Par ailleurs, je vais me concentrer sur le cas d'Appuy Créateurs en Auvergne. Je ne peux pas vous confirmer que toutes les CAE ont un fonctionnement strictement identique.

Le concept clé est le statut "d'entrepreneur salarié". Il est encore méconnu mais il devrait obtenir bientôt une place plus claire dans la législation du travail en France. Lorsqu'on signe chez Appuy, on obtient tout d'abord un contrat de travail, très classique. Il évoluera avec le temps en fonction de l'évolution du CA. La CAE fournit donc le cadre juridique. Lorsque vous facturez, c'est sous le nom de la CAE que vous le faites. C'est aussi celle-ci qui s'occupe de la comptabilité, de la déclaration de TVA. Vous cédez simplement un pourcentage sur votre marge brute.

Le chiffre d'affaire dégagé sur votre activité est transformé en salaire lissé sur l'année.
Il est possible d'utiliser de nombreux services mutualisés sur la CAE qu'ils soient juridiques, comptables, matériels. De plus, vous cotisez comme un salarié classique, ce qui offre pas mal d'avantages.
Les frais professionnels sont pris en compte et votre travail administratif est relativement limité.

Ce type de structures permet aussi de rencontrer des entrepreneurs de tous les horizons, de monter des actions communes.
Les débutants dans le domaine de l'entreprenariat peuvent être guidés tout au long du parcours à l'aide de différents ateliers et d'une écoute attentive (facultatif). Les autres peuvent vivre leur vie tranquillement sans se soucier de l'administratif. Bref, chacun peut utiliser la coopérative comme il l'entend et participer s'il le souhaite.

Ce statut doit être considéré comme une réelle alternative aux structures plus classiques lorsqu'on envisage le développement d'une activité.

Je ne sais absolument pas combien de temps ce statut me conviendra mais il est réellement pratique et performant. En plus, l'équipe d'Appuy est sympathique et efficace.